Etudier à l’étranger avec une école de commerce

Etudier à l’étranger avec une école de commerce

Dans le monde du commerce, les échanges ne sont plus limités au niveau national mais vont bien au-delà. Par ailleurs, pour se développement pleinement dans le secteur commercial, le secteur le plus concurrentiel par excellence, l’agent commercial (qu’il soit animateur commercial, cadre commercial ou autre…) doit posséder des forces ou des atouts compétitifs.

Pourquoi l’école de commerce valorise une période d’études à l’étranger ?

ecole-de-commerce.jpg

Pour répondre à cette exigence du secteur commercial, une école de commerce propose des formations permettant aux étudiants pour devenir des commerciaux à la fois opérationnels et efficaces. Dans les matières dispensées et mais aussi dans l’ensemble du programme, les écoles de commerce vont vers l’innovation. Parmi l’un des principes novateurs que les écoles de commerce veulent véhiculer, figure la valorisation d’une période d’études à l’étranger.
Une période d’études à l’étranger offre plusieurs avantages à l’étudiant en école de commerce. Le premier est de donner la possibilité à l’étudiant d’apprendre une langue étrangère. Etre polyglotte est une exigence inévitable du secteur commercial. Si les écoles de commerce dispensent des formations en langues étrangères, notamment anglais et chinois, une fois dans le milieu professionnel, les étudiants se rendent bien vite compte que ces langues ne suffisent pas. Partir à l’étranger et apprendre une nouvelle langue est donc dans l’intérêt de l’étudiant.
Une période d’études à l’étranger permet aussi à l’étudiant en école de commerce d’ajouter un gros plus à son CV. Mentionner une expérience internationale dans le CV permet au commercial de répondre encore plus à cette exigence internationale du secteur commercial.

Une expérience à l’étranger presque obligatoire

experience-a-letranger.jpg

Il faut savoir qu’une période d’études à l’étranger est, bien au-delà du développement personnel de l’étudiant, une expérience presque obligatoire exigée par les écoles de commerce.  
« Presque obligatoire » car, bien que grandement sollicitée par l’établissement, la démarche de partir à l’étranger pour une période d’études se fait toujours à l’initiative de l’étudiant.